Fin du service de prêts et retour des documents

Un livre prêté, ça s’appelle reviens…

  • Arrêt du service de prêts : vendredi 25 mai.
  • Retour des documents : vendredi 8 juin au plus tard.

La fin de l’année arrive à grands pas… ! C’est pourquoi il faut penser à ramener au CDI tous les documents empruntés.

N.B. Le CDI sera fermé du lundi 18 juin au vendredi  29 juin. Pendant cette période les documents pourront être rendus au secrétariat de l’administration (à l’exclusion de tout autre lieu).

Les livres non rendus avant la fin de l’année scolaire – au plus tard le jour de la remise des manuels – seront facturés aux familles !

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Infos pratiques | Laisser un commentaire

Collège au cinéma | Phantom Boy – sondage

Phantom Boy de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol

Les élèves de 5e B donnent leur avis sur le film

J’ai bien aimé ce film dans l’ensemble (trois étoiles) car il est drôle et touchant. En effet, il s’agit d’un garçon qui est atteint d’une grave maladie et qui est à l’hôpital, mais malgré cela, au lieu de se plaindre, il cherche à aider un policier blessé pour sauver New York d’un virus informatique. Sa petite sœur est également touchante, notamment à la fin de l’histoire quand elle va permettre à Léo de retrouver son corps. Certaines scènes m’ont fait rire, comme celles avec le chien ou certaines discussions entre Léo et le policier, quand l’enfant lui dit qu’il veut l’aider. J’ai moins apprécié le début car j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et à comprendre le sujet du film. J’aurais souhaité savoir pourquoi le méchant avait le visage cassé et voulait détruire New York, mais après réflexion je pense que c’est à nous de l’imaginer. J’ai bien aimé le tempérament intrépide de la journaliste, quand elle dit : « On ne va pas avoir peur d’un dingue de plus », même si cela va la mettre en danger. J’ai aimé le pouvoir magique de Léo qui lui permet de sortir de son corps et de voler. Enfin, j’ai trouvé intéressant le fait que les deux héros soient des personnes malades ou handicapées. Cela nous montre que même si on est différent, on peut toujours se rendre utile et faire du bien autour de soi. Emilie

Phantom boy est un garçon de onze ans qui s’appelle Léo, il est atteint d’une maladie grâce à laquelle il peut se transformer en « phantom boy » (fantôme). Il va sauver sa ville avec un policier handicapé. Ce qui m’a plu dans ce film c’est que les héros sont des personnes qui ont un problème. Phantom boy est malade et le policier, Alex, est dans un fauteuil roulant. J’ai bien aimé que dans le film il y ait de l’action, de l’humour (quand Phantom boy se retrouve dans un club de « trip-tease ») et que surtout cela se termine bien, puisque Phantom boy et le policier ont réussi à sauver leur ville. D’un point de vue plus technique, ce qui m’a plu c’est la qualité de l’image, la qualité du son, le contraste et le graphisme. La morale de l’histoire, c’est que même malade on peut devenir un héros. Thomas

C’est l’histoire d’un enfant qui a le cancer, il reste à l’hôpital pour quelques temps. De temps en temps, sa petite sœur, sa mère et son père lui rendent visite. Seule sa petite sœur connait le secret de son frère, il peut sortir de son corps, espionner des personnes et donner des informations à partir de son corps. Grâce à son super pouvoir lié à sa maladie, il pourra arrêter le méchant et sauver New York. Le moment qui m’a le plus marquée, c’est quand Léo aide la journaliste à arrêter le virus au point de disparaître, car s’il reste trop longtemps en-dehors de son corps, il peut mourir, mais grâce à sa petite sœur, il est resté en vie et a sauvé New York. J’ai apprécié ce film car même si le style faisait ancien, un message actuel en ressort : « Même dans les difficultés, il ne faut pas paniquer, mais prendre le temps de réfléchir. »  Yasmine

J’ai trouvé ce film très intéressant car il montre bien que quand on a un cancer il faut se battre et que malgré cette maladie on peut très bien sauver New York en même temps. Ma scène préférée est celle où le personnage principal sauve la journaliste sur le bateau en se sacrifiant pour elle et pour New York. Mathis

J’ai bien aimé ce film car il parle indirectement de la maladie. Il rend les choses moins difficiles en montrant d’autres aspects de la maladie. Chaque personnage est important. Le petit garçon, le policier et la journaliste forment une équipe, ils ont besoin les uns des autres pour sauver New York. Je pense que ce film peut être agréable à regarder pour des enfants malades, il les fait sortir de la maladie en leur permettant de lui imaginer une utilité. Ella

J’ai bien aimé ce film car il y a des scènes d’action et du suspense. Le héros n’est pas comme les autres héros : il est en pyjama et il a un super pouvoir spécial. Je n’ai pas aimé le début du film car il était un peu triste et ennuyeux, mais au fur et à mesure le film commence à devenir un peu drôle avec un peu d’action, puis il devient vraiment drôle (par exemple quand le roquet se prend une chaussure sur la tête) avec de l’action. Ce qui m’a déçu c’est qu’on ne sait pas pourquoi le méchant du film est défiguré. Renan

J’ai aimé ce film car c’est original de sortir de son corps et de sauver New York en tant que fantôme, en volant. Et ce qui est le plus original c’est que Léo peut partir où il veut, personne ne peut le voir. Mais ce que je n’ai pas aimé c’est que si le garçon devient transparent, il meurt. Cobica

C’est l’histoire d’un petit garçon qui s’appelle Léo. Il a des pouvoirs dus à sa maladie : il se transforme en fantôme. C’est un héros qui a sauvé New York, à l’aide d’une journaliste et d’un policier, d’un virus propagé par un brigand au visage défiguré. A la fin, il ne faut pas que le fantôme devienne transparent, sinon il peut mourir. J’ai bien aimé ce dessin animé qui fait d’un enfant un héros. Léo aide le policier et la journaliste à empêcher un virus de se propager. L’histoire n’est pas réaliste. Badyss

J’ai bien aimé ce film, surtout la façon dont les personnages et le décor sont faits. J’ai bien aimé l’histoire, car j’aime bien les films policiers et fantastiques, et ce film combine ces deux éléments. Zélie

En savoir plus sur le film

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Collège au Cinéma, Culture, Education artistique & culturelle | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Français | Boîtes de lecture

Le roi Arthur mis en boîte

Les 5e A et les 5e B ont réalisé au mois de mars des “boîtes de lecture” à partir de la lecture du Roi Arthur, roman de Michael Morpurgo, dans lesquelles ils ont mis des objets et personnages liés à la fameuse légende médiévale : l’épée Excalibur, la table ronde, la reine Guenièvre, Lancelot… Nous vous laissons apprécier certaines de ces boîtes.

Image de prévisualisation YouTube

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Ressources pédagogiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Semaine de la presse 2018

“D’où vient l’info ?”

28e Semaine de la presse et des médias dans l’école®, du 19 au 24 mars 2015

Le CDI du collège Capeyron est inscrit à semaine de la presse et des médias.

semaine-presse-logoOrganisée par le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information (CLEMI), service du réseau CANOPÉ, cette opération vise à développer chez les élèves une attitude critique et responsable vis-à-vis de l’information.

Continuer la lecture

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Education aux médias, Information documentaire, Ressources pédagogiques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Onisep Services

https://www.onisep-services.fr/

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Orientation | Marqué avec , | Laisser un commentaire